CBCBCB

Claude Bolling


Claude Bolling est sans doute actuellement l'un des musiciens français les plus réputés dans le monde, dans les domaines allant du jazz à la variété et la musique de film.

Dès les premières leçons de piano, il trouve dans la musique la passion de sa vie, l'univers idéal où sa sensibilité artistique peut donner libre cours à sa créativité.

Enfant prodige, il joue dès l'âge de 14 ans de façon professionnelle dans les clubs de jazz de Saint-Germain comme le Caveau de la Huchette ou encore le Club Saint-Germain.
Il a seize ans lorsqu'il organise sa première formation avec quelques jeunes musiciens de talent, enregistrant son premier disque à dix-huit ans.

Les grands solistes américains de passage en France ne manquent pas de faire appel à lui. Il participe aux séances d'enregistrement et aux concerts de Rex Stewart, Buck Clayton, Lionel Hampton, Albert Nicholas, Roy Eldridge… devenant une des personnalités les plus en vue du monde du jazz à Paris.

Très influencé par les grands maîtres du piano-jazz de la première moitié du 20ème siècle, tels que Willie Smith, Art Tatum, Earl Hines et surtout Fats Waller, Claude Bolling est également un interprète rigoureux du Ragtime et du Boogie-Woogie, styles éminemment pianistiques à l'origine même du jazz.

 
CB piano

Grande fut aussi sur lui l'influence de Duke Ellington, qu'il eut le privilège de connaître personnellement et de fréquenter pendant plusieurs années, notamment lors de ses passages en France.

Son intérêt continu pour la musique de son idole l'a poussé à enregistrer l'oeuvre complète de Black, Brown and Beige (1989) et à participer à la création, en première mondiale sur la scène du Théâtre National de Chaillot, de A drum is a woman, la composition de Duke Ellington, son maître et ami, mise en scène par Jérôme Savary (1996).

Que ce soit en solo, en trio ou avec son Grand Orchestre (le Claude Bolling Big Band, dont la fondation remonte à 1956, un record de longévité), Claude Bolling interprète avec un égal bonheur les standards du jazz (Duke Ellington, Count Basie,  Jimmie Luncefor, Glenn Miller… ) et ses propres compositions écrites dans le respect d'une grande tradition.

Avec son big band, Bolling a tourné partout dans le monde (Europe, Asie, Amérique du Sud, Mexique etc ...) a été invité aux Etats-Unis en 1989, 1991 et 1996, en Amérique Centrale en 1995 et 1998 et a joué à plusieurs reprises sur la même affiche que les orchestres Illinois Jacquet et Mercer Ellington.

C'est partout un immense succès auprès d'un public large, conquis par le caractère populaire du jazz.

En 1994, au monument de Caen, le Bolling big-band a fait une série de concerts en ouverture du cinquantième anniversaire de D-Day.

Sa contribution la plus originale au patrimoine musical est sans conteste la fusion (on pourrait aussi parler de greffe ou d'osmose) parfaitement réussie qu'il a effectuée entre trio jazz et soliste(s) classique(s). La plus célèbre de ces compositions "hybrides" est la Suite pour Flûte et Jazz Piano Trio enregistrée avec le flûtiste Jean-Pierre Rampal, chef-d'œuvre d'élégance classique et de swing moderne resté en tête des ventes aux Etats-Unis pendant deux années consécutives et suivi de multiples collaborations de la même veine avec notamment Alexandre Lagoya, Pinchas Zukerman, Maurice André, Yo Yo Ma, l'English Chamber Orchestra, Patrice et Renaud Fontanarosa, Marielle Normdann, Guy Touvron, Eric Franceries…

Artiste aux multiples facettes, Claude Bolling a composé plus d'une centaine de bandes originales de films, la plupart français, dont certaines ont été d'immenses succès (Borsalino, Louisiane, Flic Story, Le Magnifique, The Awakening, California Suite…).

Son talent est aussi mis au service de Boris Vian pour ses Chansons possibles et impossibles et d'artistes de variétés comme Juliette Gréco, Henri Salvador, Sacha Distel, Jacqueline François, Brigitte Bardot ….

Claude Bolling est également le compositeur de plusieurs génériques d'émissions de télévision comme Le Grand échiquier ou Musiques au coeur ainsi que de séries télévisés, Les brigades du tigre, ou de téléfilms Claudine d'Edouard Molinaro ou Chantecler de Jean-Christophe Averty.

Sa rencontre avec Stéphane Grappelli en 1991 dans l'album First Class (Django d'Or et Prix du HCF 1993) est l'une des plus grandes réussites phonographiques du XXième siècle.

Aujourd'hui, Claude Bolling occupe, par son rayonnement personnel, le rôle d'ambassadeur itinérant de la France dans le monde. Il œuvre à la reconnaissance du jazz et d'une école, comme l'ont fait les deux grands maîtres français, Django Reinhardt et Stéphane Grappelli.

Trois formules possibles :

- Big Band (Claude Bolling + 18)   Répertoire Big Band
- Quintet (Claude Bolling + contrebasse + batterie/percussions + trompette/bugle +
saxophone/clarinette)
- Trio "Jazz et Classique" (Claude Bolling + contrebasse + batterie/percussions)

Une chanteuse ou(et) un chanteur peuvent être disponible(s) dans le big band et le quintet.


Contact :

Music Promotion & Mgt.

7, Villa Chassagnolle
93 260 Les Lilas
France

Tel 01 43 60 93 56

Email info@musicprom.com
Web http://www.musicprom.com


CBCBCB


Jazz & Swing - Sommaire