Des musiciens venus des étoiles

« Il fait déjà nuit depuis un moment quand quelques cercles lumineux apparaissent sur la cathédrale. Jusque-là, une scène normale jusqu’à ce qu’apparaisse un personnage en haut de l’Office de Tourisme, lâchant une note de musique, seule, qui semble s’allonger jusqu’aux étoiles. Puis un deuxième personnage et une deuxième note.

Des ombres lentes apparaissent derrière les échafaudages de la mairie, spectacle encore silencieux. La foule se tourne, murmure, chuchote. Ensuite, le chant, une cantatrice apparaît dans la lumière, perchée haut sur la cathédrale, tandis qu’un son de paquebot s’élève. Contraste entre le sibyllin de la voix et le grave des sons.

Mais la foule n’a pas le temps de se reposer, car des pelleteuses arrivent, ramenant d’étranges personnages costumés et jouant du saxophone.

Tout à coup, les musiciens sont partout. Les gens se tournent, ne savent plus où donner de la tête : le temps de poser un regard quelque part, d’autres apparaissent dans leur dos.

Que se passe-t-il ? Où regarder ? Les musiciens sont disposés à quatre points stratégiques de la place d’Armes.

De leur trompe musicale, ils semblent se combattre, se répondre, par des sons au départ discordants et qui s’harmonisent petit à petit, formant une réelle unité mélodique.

Des danseuses les accompagnent, escortées par des lumières et une fumée qui semble sortir de terre.

Et ainsi se passe le concert, étonnant, déconcertant, jusqu’au final où des saxophonistes suspendus à une grue ont survolé la place. Puis c’était au tour de la cantatrice et sa voix de cristal de surplomber la foule, avec sa robe qui tombait jusqu’au public, faisant croire qu’elle était une géante ….

Les gens en ont donc eu pour leur surprise ce soir là. La surprise de voir qu’on pouvait encore rêver, le temps d’un spectacle.” 

 Urban Sax a fait vibrer la vieille ville de Boulogne !

Dimanche, la trentième édition du Festival de la Côte d’Opale s’est terminée en beauté par un spectacle époustouflant, clôturant un mois de concerts.

“ A 22 heures, la magie s’empare du Palais de Justice qui s’éclaire d’ombres énigmatiques , rythmées par d’étranges saxophonistes géants. Petit à petit, la nuit tombe et rend plus éblouissante encore l’entrée des danseuses, toutes de blanc vêtues. À leur suite, une majestueuse diva s’empare du sommet du tribunal tandis que de drôles d’insectes colorés déboulent au rez-de-chaussée. Puis la troupe se déplace, entraînant dans la foulée les spectateurs dans les petites rues étroites de la vieille ville, donnant vie aux murs par leurs musiques et leurs costumes extravagants. Direction la cathédrale. Là, c’est un spectacle toujours autant impressionnant qui attend les spectateurs : Notre Dame de Boulogne se transforme, en quelques instants en un gigantesque kaléidoscope de couleurs et de sons. Les saxophones résonnent dans la cathédrale et créent une ambiance poétique et envoûtante. C’est sur ce spectacle éblouissant que se termine la 30ième édition du Festival de la Côte d’Opale.”

Un moment inoubliable, un concert unique en son genre !

« Un moment culminant de cette journée a été le spectacle grandiose d’Urban Sax, place d’Armes, à en regretter de ne pas disposer d’une tête mobile à 360°, histoire de ne rien rater de ce spectacle complet, qui nous offrait non seulement du son d’excellente qualité, mais aussi de la danse, des acrobaties (ah, l’élévation finale de la soliste à robe rouge interminable, cet envol de musiciens accrochés à un mobile géant dont les ombres se détachaient sur la cathédrale, à couper le souffle !), des costumes aux couleurs sublimes magnifiées par un éclairage époustouflant, des chœurs particulièrement performants …. »

« En créant le spectacle dans la rue, en faisant de la ville un gigantesque plateau scénique, les musiciens d'Urban Sax réinventent l'art dans la cité. »

« Un carnaval baroque en son et lumières, version interplanétaire. »

« Les cinquante extra-terrestres d'Urban Sax sont partout. Les uns tombent du ciel, les autres arrivent en carnaval par la voie terrestre et républicaine, entraînant la foule ébahie répandue sur le parvis. »

« Les personnages d'Urban Sax modifient les règles du spectacle. Comme de multiples "spidermen", ils se sont attaqués à la froideur architecturale de la ville et à chaque moment y ont laissé leurs empreintes. »

La féerie à la rencontre du spectaculaire !”


Si vous désirez obtenir plus de renseignements ou si vous êtes intéressé
par une performance d'Urban Sax dans votre ville,
contactez-nous au 01 43 60 93 56 ou
écrivez-nous

  
Urban Sax - Retour au Sommaire